Accueil > Dossiers > Les nouveaux réservoirs de croissance du Drive : interview de Frédéric Nicolas

La rédaction Courses-drive.com

Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer

Les nouveaux réservoirs de croissance du Drive : interview de Frédéric Nicolas

27 mars 2012
Les nouveaux réservoirs de croissance du Drive : interview de Frédéric Nicolas

En novembre 2011, SymphonyIRI Group a réalisé une étude qualitative auprès de 1.050 utilisateurs et non-utilisateurs du drive. Frédéric Nicolas, Directeur shopper insights, en présente les principaux enseignements et son analyse à la rédaction de Courses-Drive.com.

Si vous aviez à résumer cette étude shoppers portant sur le potentiel du Drive et des PGC, quelle serait la principale idée à retenir ?

Les 550 utilisateurs du Drive interrogés sont unanimes ; 96% d’entre eux se déclarent satisfaits de ce service. Pour certains (39%), le Drive s’impose même en circuit d’achat principal de PGC, devançant les hypermarchés. Mieux encore, 58% des shoppers fréquentent le drive au moins une fois tous les 15 jours (60% en hypermarchés).

Quelles sont les principales familles de produits achetées en Drive ?

Les achats portent essentiellement sur les catégories lourdes à transporter et stockables, telles que les boissons et les eaux, mais également les conserves et les produits d’épicerie. En revanche, les achats de produits frais et d’hygiène-beauté (hors couches pour bébés) sont moins fréquents. Cela témoigne de la moindre importance accordée aux achats d’impulsion. Avec le Drive, les shoppers ont tendance à lister leurs achats ; cela leur permet de mieux contrôler leur budget et leurs dépenses.

Qu’en est-il des non-utilisateurs du Drive ?

Parmi les 500 non-utilisateurs interrogés, 89% d’entre eux connaissent le drive, et la moitié serait prête à y recourir. Familles, célibataires et couples, tous les profils de consommateurs, à l’exception des retraités, sont susceptibles d’utiliser à terme ce service. Si les non-initiés constituent un important réservoir de clients potentiels, la conquête de nouveaux adeptes dépendra de l’élargissement géographique des unités et du succès du « bouche à oreilles ».

Le Drive permet de gagner du temps, évite la manipulation de produits pondéreux et permet le contrôle des dépenses. Comment ces avantages identifiés par les utilisateurs accompagneront le développement des PGC ?

Nous mettons en garde les opérateurs sur le fait que les atouts du drive pourraient en effet, à terme, pénaliser la croissance des PGC. Outre la réduction des achats d’impulsion, le développement du drive peut être freiné par le fait que le shopper ne peut pas toucher les produits et n’a pas le plaisir de flâner dans les rayons des magasins physiques. Les achats s’en voient d’autant plus compliqués, et donc limités à certaines familles de produits.

Comment les freins que vous évoquez pourraient être levés par les enseignes et les industriels ?

La mise en place d’une communication adaptée contribuerait à pallier ces inconvénients. Parce que 30% des non-utilisateurs du Drive estiment, à tort, que ce service est payant et font l’amalgame avec les sites de livraison à domicile, il incombe aux enseignes de rappeler sa gratuité, à l’instar d’AuchanDrive. Par ailleurs, les industriels devront initier des actions de cross-marketing en ligne. Conduites en partenariat avec les enseignes, ces actions font recette, et ont l’avantage d’être plus faciles à mettre en place sur le web que dans les magasins physiques. Elles permettraient de personnaliser les offres promotionnelles au profil du consommateur. Sortant de la liste de courses (31% des utilisateurs), cette stratégie susciterait des idées d’achats de nouveaux produits. En conclusion, à condition d’exploiter certains leviers de croissance adapté au modèle, le drive compte plus d’opportunités que de menaces.

Retour à la liste des dossiers

A lire également

Drive : Etat du marché à fin 2014

27 février 2015
Drive : Etat du marché à fin 2014 Les 3.348 unités actives ont généré un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros. Tels sont les principaux indicateurs à retenir de ce marché qui affiche de grandes disparités...

Lire l'article

Drive : Yuseo mesure les expériences des cyberacheteurs

2 février 2014
Drive : Yuseo mesure les expériences des cyberacheteurs Dossier réalisé par Sylvie Monzie, Journaliste L’Observatoire Yuseo de l’e-Performance réalisé en partenariat avec le cabinet Kurt Salmon a mobilisé plus de 7.700 internautes afin de rendre...

Lire l'article

Les Drives bientôt soumis à autorisation

4 juillet 2013
Les Drives bientôt soumis à autorisation Dans le cadre d'un Plan d'action pour le commerce et les commerçants, le Gouvernement souhaite mieux encadrer l'implantation des Drives en les soumettant aux règles de l'urbanisme commercial si bien que toutes les...

Lire l'article

Les meilleures réductions pour vos courses en ligne

Actuellement : 9 offres 3 2 1
pub



  Réduction, code promo ?

Nos offres exclusives
Toutes les réductions

  Tout savoir sur les cybermarchés

Fiches détaillés par site
Le guide du Drive